Sougères-en-Puisaye, blog du village de Sougères-en-Puisaye

02 février 2019

Méssage de Gérard André de la Closerie à Etais la Sauvin

Madame, Monsieur, Amis(es) de La Closerie, bonjour

 

Sur ce courriel, il n’y a pas d’image : ce que j’ai à vous dire est un peu long, mais j’espère votre patience et vous en remercie par avance. Gérard-André

 

  • Amis (es) n’oubliez pas de réserver par répondre (si c’est déjà fait ne pas renouveler SVP) pour le mini spectacle conférence de presse jeudi 25 avril 10h30 présentation du 13ème Festival saison du 4 Mai au 13 octobre 2019.  Grand moment convivial ! Tous les artistes seront sur scène ou sur écran. Final avec verre en main et grignoteries de La Closerie. Jean-Mi nous accueillera avec son orgue de barbarie.

 

  • Pour l’heure je remonte le spectacle « Mon Brassens à vous » 27 chansons et pas des moindres. Grande nouveauté !, je serai accompagné à la contrebasse grand-mère par l’ami Jean-Marie Pot, Il y aura au moins deux rendez-vous à La Closerie. Je vais essayer de faire tourner ce spectacle dans les petites villes et villages de Bourgogne (mais aussi partout en France).

 

  • Le scandale des portraits d’Edith Piaf et de Jacques Brel décrochés et mis au placard du célèbre et mythique cabaret L’Escale(Migennes dans l’Yonne) : ce scandale continue de plus belle car (LISEZ BIEN, VOUS N’EN CROIREZ PAS VOS YEUX !) le Maire de Migennes, Monsieur François Boucher (que je ne connais absolument pas) vient de faire réaccrocher le portrait de Jacques Brel, sous la pression d’une pétition que j’ai lancée ( 950 signataires , 750 par internet et 200 sur papier) ICI vous pouvez signer,  mais pour aussitôt dire qu’il ne veut  pas raccrocher celui d’Edith Piaf ! SI, SI,SI c’est authentique ! MOTIF INCROYABLE MAIS VRAI !: Edith Piaf n’a pas chanté sur la scène de l’Escale. Monsieur le Maire de Migennes, du haut de son autorité, a tout simplement oublié qu’Edith Piaf a été programmée à deux reprises par son ami Michel Wattelier (directeur au grand coeur, un « Jacques Canetti » qui a fait venir à Migennes :  Aznavour, Bécaud, S Bechet, J Gréco, Ch Dumont, Brel 2 fois, F Raynaud… … ) et qu’ellen’a pu honorer les deux invitations : la première fois, c’est le drame Marcel Cerdan… et la deuxième fois, c’est un accident … Alors, oui, je trouve que c’est une honte d’interdire qu’Edith Piaf reprenne place comme avant aux côtés de Jacques Brel. 

 

Chacun le comprend bien :  dans ce cabaret, c’est Edith Piaf l’icône centrale et Jacques Brel qui lui a écrit la chanson « Je M’en Remets A Toi » ne m’en voudra pas de dire cela.

 

Cette affaire de décrochage des portraits ne tient pas debout et n’a aucun sens. MAIS au-delà des portraits décrochés, on le comprend aussi, c’est la mémoire de L’Escale, son identité, son passé que l’on veut mettre au rebut. Si on laisse faire, demain ce sera le tour de Jonnhy Halliday qui a signé à L’Escale son premier contrat PROFESSIONNEL à l’âge de 16 ans ; puis ce sera le nom de Jean Ferrat qui « dérangera » dans le décor.

 

C’est un mauvais coup pour tout le monde, que l’on soit de droite, de gauche ou du centre.

L’Escale, c’est l’un des derniers temples de l’âge d’or du music-hall et c’est le cabaret de tant de vedettes internationales.

 

L’Escale, c’est un patrimoine régional à résonnance nationale qu’il ne faut pas laisser détruire par des gens qui confondent le décor avec la création musicale et artistique. 

 

L’Escale doit être protégé, choyé. Il faut mettre un coup d’arrêt à ceux qui veulent jeter notre histoire à la poubelle. Une élue aux affaires culturelles d’une ville n’a pas à prendre de telles initiatives, un animateur, fut-il le directeur du lieu, encore moins. S’il y en a qui trouvent que j’exagère, qu’ils se lèvent et expliquent à toutes celles et à tous ceux qui ont vibré avec des Aznavour, Bechet… … …, la raison de ces actes.

 

En ces temps dans notre pays, nous abordons de graves questions et des gens souffrent, mais il y a de la place et du coeur pour dire non !

 

Dire non à l’effacement de la mémoire et du passé d’un lieu historique ne signifie pas pour moi une ingérence dans la vie locale de Migennes. L’Escale, ce n’est pas Clochemerle !

 

Notre riche histoire de la chanson française n’a pas à faire les frais d’un soi-disant modernisme.

 

Ce que je demande à Monsieur le Maire n’est pas compliqué : réaccrocher comme à l’origine, de part et d’autre de la scène, ces deux portraits INDISSOCIABLES.  Ils font partie de l’histoire et du décor de ce cabaret reconstruit à l’identique sur les conseils de Monsieur Wattelier (comme ce fut le cas pour  l’Olympia). 

 

Madame, Monsieur, Amis(es) de La Closerie, je vous invite à signer et à faire signer cette pétition par le plus grand nombre possible d’amis.  ICI vous pouvez signer

 

Et si cela vous est possible, n’hésitez pas à adresser un courriel de protestation à la mairie de Migennes :  voici le N° de la mairie: 03 86 80 09 45 et son adresse: accueil@ville-migennes.fr La mairie de Migennes est ouverte de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h00 Le samedi : de 08h30 à 12h00 »

 

Attentionsi vous signez la pétition il n’y a pas d’argent à donner à qui que ce soit. Mais SVP en signant n’oubliez pas votre prénom et au moins et une ville. En signant, vous pouvez laisser VOS commentaires.

Remerciements artistiques.

Gérard-André 

Posté par jycedesougeres à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire